L’urgence n’est pas seulement une réalité italienne ou européenne, mais elle concerne désormais également les nations dans lesquelles opèrent les Sœurs de la Charité, parfois sans structures, équipements et personnel qualifié pour faire face à cette situation.

La pandémie de cette époque nous «isole» physiquement, mais elle nous «approche» dans la charité: ce n’est qu’en prenant soin les uns des autres que nous pourrons surmonter ce défi. Sentons-nous tous appelés à réaliser cette « proximité ».

Faire un don