joomla templates

Mardi, 10 Septembre 2019 10:39

Le mois international: Partage

Les 4 junioristes de la Province d’Orient qui ont participé au mois international, sur les pas de Jeanne Antide, ont répondu à la question : « Raconter une découverte et deux sentiments que vous portez dans votre cœur de votre expérience sur les lieux de Fondation. »

Sr Christine Hélou

Ma participation au mois international 2019, m’a permis de mieux connaitre l’histoire de notre Congrégation et la beauté de notre Charisme. Vivre dans un groupe international n’était pas évident pour moi, mais cette ouverture à l’autre dans ce qu’il est, a fait de l’inculturation une expérience possible et riche. Ce qui m’a touchée le plus, c’est de nous voir - sœurs de diverses nationalités, cultures, langues, civilisations, tenues, couleurs... toutes réunies autour d’un même intérêt, même histoire et même personne qui est Ste Jeanne – Antide. Durant le temps de la formation initiale, nous avons toutes entendu, lu et approfondi la vie de notre fondatrice. Là, sur les pas de notre Sainte, tout est devenu réel et touchable. Toutes, nous avons pu reconnaitre les mêmes places, les évènements, les noms... nous étions habitées par un esprit d’émerveillement et c’est ce qui était, pour moi, magnifique.

Cette expérience a approfondi en moi l’esprit d’appartenance à une grande et belle famille. Je rends grâce au Seigneur pour la vie de Sainte Jeanne - Antide qui m’a aidée à mettre ma confiance en Dieu Seul en toutes situations. Je suis reconnaissante à la Congrégation qui nous donne une telle opportunité d’ouverture et de découverte. Aujourd’hui je sens plus d’ardeur pour l’histoire de notre Congrégation et son Charisme. Je suis fière d’y appartenir !

Sr Sabrine Abou-Kalam

J’ai découvert que dans une Congrégation internationale, au-delà de la grande diversité, c’est le Christ qui nous unit dans la famille de Ste Jeanne Antide. Les sentiments qui m’habitent : Je suis fière d’avoir comme fondatrice Ste Jeanne-Antide, une femme qui a tant souffert et lutté pour l’unité de sa Congrégation.

A Sancey, je me suis sentie très proche d’elle. La simplicité de sa maison natale m’a interpellée : où suis-je de cette vie humble et simple ? Où suis-je de la force de Jeanne-Antide qui a laissé famille et patrie pour devenir témoin vivant de Jésus relevant tant de défis? La visite de Rome, la ville où les apôtres et tant de saints sont morts pour leur foi en Jésus Christ ressuscité, a réveillé en moi le courage pour vaincre la peur et suivre Jésus jusqu’au bout.

Sr Samar Houayek

Je rends grâce au Seigneur qui m’a comblée me permettant de visiter des lieux Saints, surtout là où a pris naissance ma Congrégation. Merci, pour les responsables qui ont organisé ce précieux temps et qui nous ont aidées à vivre ce mois International. Je n’oublie jamais les Sœurs aînées qui nous ont accueillies avec humilité, simplicité et joie.

Tout au long de notre pèlerinage sur les pas de Sainte Jeanne-Antide, je louais le Seigneur pour la beauté des sites visités, merveille de la création.

Je vous partage une découverte : J’ai pris un peu plus conscience combien Sainte Jeanne-Antide était attentive et sensible aux pauvres et à leurs besoins (la fondation à Besançon rue des battants et à Naples). Tout son être était tendu pour faire la volonté de Dieu, en aidant le pauvre à redécouvrir sa dignité d’homme.

Cela m’a vraiment touchée et a fait croitre en moi, le même désir ardent. Marcher sur les pas de Sainte Jeanne-Antide, vivre dans son village natal, prier dans la paroisse où elle a prié, voir les œuvres qu’elle a fondées, s’asseoir dans sa chambre, et se mettre à genoux devant son tombeau, tout cela a suscité en moi des sentiments indescriptibles, des émotions trop profondes.

Ce qui m’a surtout frappée, c’est le courage de notre Sainte à affronter la peur de la nuit et de la solitude, à risquer sa vie pour aider les prêtres refugiés à vivre fidèlement leur vocation. En ce même lieu, les Grottes de la Baume, nous avons célébré l’Eucharistie en pensant à tous les consacrés. Ce fut un rêve qui va m’accompagner tout au long de ma vie.

Sr Suzanne Henry

J’ai découvert le Charisme de Jeanne Antide d’une manière nouvelle en visitant les lieux de fondation et à travers l’échange entre nous, les junioristes.

Je garde dans mon Cœur un sentiment d’admiration de constater que nous avons pu communiquer, échanger et partager malgré la difficulté de la langue.

Je suis heureuse d’avoir connu les lieux où ont vécu Ste Agostina, Bienheureuse Nemesia et Enrichetta, de voir là où elles sont nées, là où elles ont vécu et servi. Pour moi, c’est une grâce du Seigneur.

(Extrait du bulletin d'information d'Orient Inter de la province du Moyen-Orient)

Articoli correlati (da tag)

Partout | dans le monde

passpartDécouvrez la revue des Sœurs de la Charité de sainte Jeanne-Antide Thouret : une fenêtre sur la Congrégation, l’Eglise, le monde.

Si vous désirez connaître la revue et recevoir un numéro en hommage, vous pouvez envoyer votre demande à cette adresse e-mail :
m.jacqueline@suoredellacarita.org

www.partoutdanslemonde.it

Publications

filo1

Cette rubrique présente les livres principaux qui regardent l'histoire de la Congrégation, la vie de Sainte Jeanne Antide et les Saintes. Et Cahiers spirituels, DVDs, ...libri



leggi

Renseignements utiles
 Links
filo3
 Contacts
filo3
 Aire Réservée
filo3
 Recherche et aire réservée
filo3
 Inscription au Newsletter
filo3
Suivre la Direct
filo3