joomla templates

Mercredi, 13 Novembre 2019 22:29

INDONESIE « L’Eglise locale, moteur de l’unité et de la fraternité interreligieuse »

13 novembre 2019 – Message de la Conférence épiscopale sur le rôle de l’Eglise locale « L’Eglise indonésienne doit s’ouvrir, sortir de sa zone de confort et être présente au milieu de la société pour renforcer la fraternité interreligieuse. L’Eglise doit diffuser la paix et la bienveillance, respecter les droits fondamentaux, cultiver le dialogue, promouvoir l’égalité des sexes et la justice, améliorer la santé publique, sensibiliser aux développements scientifiques et conserver une coexistence harmonieuse dans la diversité ». C’est ce qu’affirment les Evêques d’Indonésie dans le Message diffusé au terme de la réunion annuelle de la Conférence épiscopale (KBI) tenue à Bandung, capitale de Java occidentale, qui s’achève demain, 14 novembre. Le Message, signé par le Président et par le Secrétaire général de la Conférence épiscopale, respectivement S.Em. le Cardinal Ignatius Suharyo, Archevêque de Djakarta, et S.Exc. Mgr Antonius Subianto Bunjamin OSC, Evêque de Bandung, est le résultat des intenses journées d’étude vécues par les Evêques s’étant confrontés sur le thème « La fraternité humaine pour une Indonésie pacifique ».

Les Evêques ont eu la possibilité d’étudier et d’approfondir le document d’Abou Dhabi intitulé « Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » signé conjointement par le Pape François et par le grand imam d’al-Azhar, Ahmed el-Tayeb, à Abou Dhabi en février dernier. Ont contribué à l’analyse des chercheurs musulmans et catholiques que les Evêques ont écoutés avec intérêt.

Le Message, diffusé et parvenu à l’Agence Fides, affirme que « les journées d’étude ont aidé les Evêques à comprendre toujours mieux les contenus du document d’Abou Dhabi », « dans la conscience de l’existence de mouvements extrémistes en Indonésie » afin de « trouver les possibilités pour renforcer la fraternité entre les êtres humains ».

L’Episcopat indonésien « rend grâce à Dieu pour la nation indonésienne basée sur le Pancasila et sur la Constitution de 1945 pétrie de l’esprit de l’unité dans la diversité, dans le cadre de l’Etat unitaire de la République d’Indonésie, qui constituent tous les piliers principaux pour construire un ordre de vie commune harmonieux au milieu de la diversité de religions, de tribus et de groupes ». Dans ce scénario, les Evêques affirment que « l’Eglise en Indonésie est appelée à participer à la promotion, à la lutte et à la réalisation de la fraternité en tant que perspective partagée ». « La diversité est une nécessité et un don divin qui doit être cultivé et développé dans une attitude d’acceptation réciproque, de respect et de coopération réciproque » poursuivent-ils.

Le texte envoyé à Fides affirme que « la fraternité humaine doit porter la bonté dans la vie humaine dans toutes ses dimensions et être un témoignage et la grandeur de la foi en Dieu qui unit les cœurs divisés et devient un signe de proximité entre ceux qui croient que Dieu a créé les êtres humains pour se comprendre, travailler ensemble et vivre en frères ».

« La coexistence en tant que base pour réaliser la fraternité humaine ne signifie pas seulement trouver les points communs mais consiste dans la volonté d’accepter et d’apprécier les différences dans les croyances et les enseignements religieux » relève le texte en affirmant que l’actuel défi lancé à la nation indonésienne consiste à « contenir l’extrémisme qui génère souvent des actes de terrorisme ».

Les Evêques considèrent le document d’Abou Dhabi comme « très important, à diffuser parmi les catholiques et dans la société, en particulier parmi les jeunes générations de différentes manières, y compris en utilisant les réseaux sociaux ». Ainsi, espèrent les Pasteurs, « de nouveaux espaces de rencontre naitront dans la communauté pour repenser, reconcevoir, construire de nouveaux espoirs et enfin agir de manière nouvelle dans la vie religieuse ». Il est important de « vivre une vie religieuse inclusive sans perdre sa propre identité » soulignent-ils, de manière à ce que « les hommes prennent soin les uns des autres et se passionnent pour la construction de la fraternité humaine basée sur le respect de la dignité humaine ».

Le Message recommande par la suite au gouvernement « d’adopter des politiques sages et basées seulement sur les valeurs du Pancasila, comme l’humanité, l’unité, la sagesse et la justice afin de réduire les inégalités sociales, de prévenir les conflits entre les enfants de la nation, de mettre un terme à des formes de violence prolongée, de bloquer le taux de dommages environnementaux, de donner des chances égales en matière d’accès aux ressources et de créer un système de coexistence plus digne ».

Enfin, le document demande aux responsables religieux, intellectuels, artistes, experts des moyens de communication, économistes et à toutes les personnes dans leurs secteurs de vie respectifs « de trouver des voies pour raviver les valeurs humaines en vue de la réalisation du bien-être public au travers de la fraternité humaine ». « Nous ne pourrons vivre pacifiquement dans ce pays que si toutes les parties, sans aucune exception, s’engagent à unir toujours les mains et à travailler ensemble pour le bien commun » écrivent les Evêques en conclusion. (PP) (Agence Fides 13/11/2019)


Back
Partout | dans le monde

passpartDécouvrez la revue des Sœurs de la Charité de sainte Jeanne-Antide Thouret : une fenêtre sur la Congrégation, l’Eglise, le monde.

Si vous désirez connaître la revue et recevoir un numéro en hommage, vous pouvez envoyer votre demande à cette adresse e-mail :
m.jacqueline@suoredellacarita.org

www.partoutdanslemonde.it

Publications

filo1

Cette rubrique présente les livres principaux qui regardent l'histoire de la Congrégation, la vie de Sainte Jeanne Antide et les Saintes. Et Cahiers spirituels, DVDs, ...libri



leggi

Renseignements utiles
 Links
filo3
 Contacts
filo3
 Aire Réservée
filo3
 Recherche et aire réservée
filo3
 Inscription au Newsletter
filo3
Suivre la Direct
filo3