joomla templates

Vendredi, 29 Novembre 2019 12:23

VATICAN « L’urgence de la transformation missionnaire de l’Eglise »

29 novembre 2019 - Colloque international à l’Université pontificale urbanienne, la synodalité dans l’Eglise en mission et les nouveaux scénarios mondiaux. Les travaux du Colloque international sur «L’urgence de la transformation missionnaire de l’Eglise » se poursuivent à un rythme serré près l’Université pontificale urbanienne.

La session de ce matin a été ouverte par le Pr. Mauro Ceruti de l’Université IULM de Milan, qui a traité des « nouveaux scénarios : communauté de destin et humanisme planétaire ». Nous participons actuellement à la naissance d’une communauté planétaire – a mis en évidence l’enseignant – un réseau d’interactions dru, étendu et diffusé sur l’ensemble de la surface de la planète, intéresse fortement et des manières les plus imprévisibles la vie quotidienne de chaque habitant de la Terre. Le destin commun des peuples de la grande famille humaine constitue une discontinuité radicale qui marque la nouvelle condition humaine ayant émergé à l’ère de la mondialisation. Cette condition porte en soi des dangers inédits et extrêmes mais aussi des possibilités inédites. Face aux dangers inédits, l’humanité doit, pour la première fois, sortir de l’âge de la guerre et de la pauvreté. Dans ce but, est nécessaire la construction d’une culture de la complexité elle aussi inédite. Il s’agit d’une profonde discontinuité dans l’évolution culturelle de l’humanité. Pour la première fois dans l’histoire humaine, dans le danger, sont réunies les conditions d’un dépassement de l’histoire faite de guerres. Les puissances de mort, en effet, se sont renforcées au point de rendre possible l’auto anéantissement total de l’humanité. Aujourd’hui, le défi consiste à commencer à concevoir et à vivre comme nécessaire outre que souhaitable la communauté planétaire de manière positive. Il s’agit donc de considérer l’appartenance commune à un entrelacs mondial d’interdépendances comme la seule condition adéquate permettant de garantir et d’améliorer la condition de vie des peuples et des personnes. Le défi consiste à transformer un état de fait d’interdépendance planétaire dans le devoir de construire une civilisation de la terre, d’inaugurer une évolution anthropologique vers la coexistence et la paix et le problème de la paix ne peut être séparé de celui de la pauvreté, tout comme ce dernier ne peut être séparé du problème de la justice.

Le Père Alexandre Awi Mello, Secrétaire du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie de la Curie romaine s’est quant à lui attardé sur le thème « baptisés et envoyés : la vocation évangélisatrice des laïcs et des mouvements ecclésiaux ». Les fidèles laïcs, en tant que participants à la mission prophétique, sacerdotale et royale du Christ – a-t-il réaffirmé – sont envoyés sur la base de leur consécration baptismale en tant qu’acteurs de la transformation missionnaire de l’Eglise voulue tant par Evangelii gaudium que déjà par Maximun illud. A une époque de sécularisation, les laïcs sont des évangélisateurs particulièrement adaptés pour assurer le rapport ad hoc entre l’Eglise et le monde, récupéré par le Concile Vatican II. Pour relever ce défi, les mouvements ecclésiaux, au travers de leur forte empreinte laïque et missionnaire, constituent une chance providentielle et offrent un service précieux à l’Eglise et à la société.

Le Pr. Mi Jung Agnes Kim, du Centre Sèvres, Faculté Jésuite de Paris, s’est attardée sur la « synodalité pour la mission dans le monde d’aujourd’hui ». L’enseignante a présenté une analyse de l’évolution de l’Eglise, de la mission et de la société au cours des cent dernières années, correspondant à l’évolution du paradigme de la mission de Maximum IIlud à Evangelii Gaudium en passant par Ad Gentes. Après avoir identifié le changement dans la société et la transformation de l’Eglise, elle a illustré quel paradigme de mission serait approprié pour le monde actuel, tirant des indications pour la transformation de l’Eglise des différentes interventions du Pape François. Ouvrant de nombreux Synodes sur différents thèmes, le Pape n’a jamais cessé de mettre en évidence comme horizon une Eglise synodal, modèle de l’Eglise du III° Millénaire. Dans la partie finale de son intervention, elle a fourni un certain nombre d’idées sur la manière de penser concrètement la synodalité dans la mission entre le clergé, les Congrégations religieuses et les laïcs. (S.L.) (Agence Fides 28/11/2019)


Back
Partout | dans le monde

passpartDécouvrez la revue des Sœurs de la Charité de sainte Jeanne-Antide Thouret : une fenêtre sur la Congrégation, l’Eglise, le monde.

Si vous désirez connaître la revue et recevoir un numéro en hommage, vous pouvez envoyer votre demande à cette adresse e-mail :
m.jacqueline@suoredellacarita.org

www.partoutdanslemonde.it

Publications

filo1

Cette rubrique présente les livres principaux qui regardent l'histoire de la Congrégation, la vie de Sainte Jeanne Antide et les Saintes. Et Cahiers spirituels, DVDs, ...libri



leggi

Renseignements utiles
 Links
filo3
 Contacts
filo3
 Aire Réservée
filo3
 Recherche et aire réservée
filo3
 Inscription au Newsletter
filo3
Suivre la Direct
filo3