joomla templates

Vendredi, 13 Décembre 2013 00:00

La joie de retourner au Soudan

Sr Paul Germaine, libanaise, a vécu 28 ans au Soudan, depuis les débuts de la présence des sœurs de la charité dans ce pays, jusqu’à son retour dans son pays, il y a deux ans. Parmi ses nombreux services, elle avait reçu la mission de directrice de  ce qui est devenue la  « Faculté des Sciences pédagogiques et religieuses » à Khartoum. A l’occasion de l’inauguration des nouveaux bâtiments de la Faculté, sr Paul Germaine, a eu la joie de retourner dans le Soudan Nord et de participer à la fête, comme hôte d’honneur.

Chacun a ses raisons!

 « Le samedi 5, c’est le jour solennel : la bénédiction du beau bâtiment, à trois étages, bien  meublé, bien orné pour la circonstance. Les professeurs et les étudiants en tenue, nous accueillent… les salutations, la joie, les rires éclatent de partout… J’en suis très émue ! La chorale entonne les chants, le Cardinal  relate l’historique  et  le but de cet Institut et nomme  les pionniers dont je fais partie… puis avec  les prêtres,  ils prient et bénissent les locaux … Ensuite tout le monde se dirige vers la cour : accueil, discours, fête et reconnaissance… Les étudiants se sont dépassés : chants, danses, poèmes, sketchs…Le Directeur général des Etudes supérieures était là avec d’autres personnalités musulmanes et chrétiennes… Seigneur, à Toi la gloire et l’honneur !

Tout était prévu pour mon séjour, exceptés les imprévus : dans le pays, la situation  était tendue avec des manifestations à Khartoum. Les écoles étaient fermées, les rassemblements défendus, donc pas de célébration officielle pour la fête de Daniel Comboni le 10 octobre. Quelle déception ! 

Au sujet de la situation,  j’ai beaucoup écouté, j’ai vu et j’ai constaté  que "chacun"  croit avoir raison et agit en conséquence. Voici quelques échos :

-         Le peuple soudanais  au Nord! Il souffre de la situation économique comme tous les peuples du monde: la  vie est très chère, les salaires insuffisants : un père de famille qui ne touche que 50 dollars par mois !… Des chômeurs qui sont obligés de mendier pour vivre. Comment parvenir à subsister ?!  Donc, mécontentements, souffrances, révoltes, manifestations…  d’abord pacifiques, puis, agressives : attaque des stations d’essence, des voitures des riches, en brûlant tout ce qui se présente pour agacer le gouvernement… d’où,  arrêts, emprisonnements, morts…, fermeture des écoles, des universités… disparition des journaux opposés au gouvernement, pas de rassemblements…

-         Le gouvernement ! Le Soudan pourrait être l’un des pays  arabes les plus riches! Il a bonne volonté ! Que d’améliorations à tous les niveaux dans le pays ! Mais hélas ! A cause de la guerre et de la séparation avec le Sud, il a perdu le pétrole et la main d’œuvre ! Il ne sait comment   faire face à la situation actuelle.

-          La sécurité  accuse l’église catholique d’avoir été la cause de la séparation et cherche à l’agacer par tous les moyens : les sudistes étant partis, les prêtres, religieux et religieuses, n’ont plus de place au Nord, ils doivent quitter ; même le Cardinal et les évêques  ne doivent plus être du Sud… Elle a retiré les passeports à une dizaine de personnes dont celui de l’évêque auxiliaire … Elle a refusé l’entrée dans le pays à certains prêtres et religieuses…Et ceux qui sont présents attendent, à leur tour, d’être refusés. Elle a saisi certains terrains et propriétés de l’église,  fermé  des  écoles, et aussi le CLIK  (Centre d’étude de la langue arabe pour les étrangers) et cherche  tous les moyens pour faire pression…pour humilier…

-         L’église catholique du Nord  dit qu’elle  n’a jamais encouragé la séparation, ni influencé la politique de la séparation! Sa mission est d’enseigner l’Evangile et ses  valeurs,  d’encourager à respecter la dignité de l’homme,  ses droits et ses obligations… Les sudistes ont voté librement sans aucune pression…

En effet, l’église catholique est au service de toute la population par ses institutions scolaires, médicales, sociales et caritatives. Elle ne fait pas de différences. Même s’il y a des  sudistes catholiques  qui sont partis, il y a encore des chrétiens comme ceux des Montagnes du  Noubas… les étrangers, les étudiants… Les avis sont partagés : les uns disent : « partons tous… »  D’autres répondent : «  non, ne fuyons pas la persécution…pensons à nos ancêtres …suivons le Christ ! »

Quelle surprise aussi de  remarquer que la mission de l’église se poursuit. Les résolutions  du Synode se vivent… les réunions d’évaluation se poursuivent… Tout est comme auparavant sauf le nombre qui a diminué… l’Esprit Saint est à l’œuvre ! Il aide les chrétiens à vivre leurs «  mystères douloureux », avec courage et espérance.

-         Les Orthodoxes et les protestants ! Ils ont aussi leurs problèmes soit parce qu’ils sont sudistes, soit parce qu’ils sont considérés dangereux ; et certains musulmans sympathisent avec eux ; cela entraine des conflits, des divisions, hélas !

-         Les sudistes au  Nord ! Ils sont encore nombreux ! Ils attendent ! Les uns se plaignent : nous, nous ne voulions pas la séparation…Nous sommes considérés comme des étrangers dans notre propre pays… Tout le Soudan est à nous ; nous voulions suivre les consignes du feu John Garang…Vivre en frères, en paix, avec tout le monde, avec les mêmes droits ! Nous sommes si proches et si unis par le mariage, la convivialité, le travail, l’amitié… Mais hélas ! A présent nous subissons les conséquences fâcheuses ; il nous faut des passeports et une résidence, difficiles à obtenir… sauf les étudiants qui ont le droit de continuer leurs études, sans travailler… D’autres, sont là, sans moyens ; ils  attendent qu’on les chasse par la force .

 Combien d’employés sudistes ont été  renvoyés de leur travail, attendent qu’on leur paie leurs indemnités… et qui n’ont plus le droit de travailler au Nord, étant étrangers.  Que dire aussi, des milliers  de sudistes qui attendent encore sur les quais  depuis deux ans, avec leurs meubles ficelés…empaquetés,  exposés au soleil,  au froid, aux inondations, aux insectes et au bêtes sauvages… Que de maladies ! Que de victimes ! Qui va venir les secourir ? Les aider à retourner dans leur Sud !? En fuyant la guerre du Sud  en 1983, ils ont souffert !... Et à  présent, en y retournant,  ils continuent à souffrir et à endurer…

-         Les musulmans modérés et les extrémistes ! Les modérés souffrent…Ils sont instruits, ouverts,  Ils ont de très bons rapports avec les sudistes, avec les institutions de l’église catholique…Ils voient le bien qui se fait… Ils espèrent, qu’un jour, l’unité du Soudan se refera !

Quant aux extrémistes, ils cherchent à appliquer la charte musulmane sur tout le pays, crient vengeance… et cherchent par tous les moyens, à agacer, à accuser, à haïr…

Pour terminer, moi aussi j’ai mes raisons d’aimer le peuple soudanais du Nord et du Sud,  après l’avoir servi pendant 28 ans ! J’ai du mal à le voir séparer, tant les liens sont profonds et réels entre eux…les intérêts complémentaires,  l’amitié,  la parenté n’ont pas de frontières… Je souffre avec ceux qui souffrent…Prie pour la réconciliation, la paix… C’est un peuple qui mérite de vivre et de progresser…

Et Toi, Seigneur, Tu as aussi tes raisons pour nous dire : «  Aimez-vous les uns les autres… Vivez dans la paix… Réconciliez-vous… »  Donne-nous ta grâce et ta force pour vivre ta Parole dans le quotidien de notre existence !...

             Saint Daniel Comboni et Sainte Bakhita, priez pour les soudanais !

Partout | dans le monde

passpartDécouvrez la revue des Sœurs de la Charité de sainte Jeanne-Antide Thouret : une fenêtre sur la Congrégation, l’Eglise, le monde.

Si vous désirez connaître la revue et recevoir un numéro en hommage, vous pouvez envoyer votre demande à cette adresse e-mail :
m.jacqueline@suoredellacarita.org

www.partoutdanslemonde.it

Publications

filo1

Cette rubrique présente les livres principaux qui regardent l'histoire de la Congrégation, la vie de Sainte Jeanne Antide et les Saintes. Et Cahiers spirituels, DVDs, ...libri



leggi

Renseignements utiles
 Links
filo3
 Contacts
filo3
 Aire Réservée
filo3
 Recherche et aire réservée
filo3
 Inscription au Newsletter
filo3
Suivre la Direct
filo3