joomla templates

Lundi, 24 Mars 2014 22:21

En Suisse, à Cressier

Le Landeron, Cressier,  …des noms de lieux chers au cœur des Sœurs de la Charité. En effet, c’est au retour d’Allemagne que Jeanne-Antide arrive au Landeron, le  24 juin 1797. Elle y restera jusqu’au 15 août,  et  pendant ces quelques semaines, elle viendra à Cressier pour y soigner le curé. C’est aussi à Cressier que résidait Mgr de Chaffoy ainsi que d’autres prêtres français réfugiés dans cette région de l’Entre-Deux lacs.

En 1891, les Sœurs de la Charité sont appelées à Cressier pour diriger l’hospice du village et dès 1943, le foyer Jeanne-Antide. C’est là que les sœurs de Suisse y faisaient leur postulat avant de partir pour Besançon. Puis le foyer devint un petit pensionnat de jeunes filles avec cours de langue et école ménagère.

En 1973, la maison est transformée et aménagée pour les sœurs aînées. Actuellement, nous sommes 14 sœurs qui vivons dans la fraternité, l’entraide au quotidien, sans oublier les gestes de pardon. Notre vie est rythmée par les temps de prière, les petits travaux quotidiens, sans oublier les parties de scrabble ! Chaque jour, celles qui le peuvent se réunissent pour tricoter pulls, couvertures, vêtements d’enfants. Dernièrement, nous avons pu donner le produit de tout ce travail pour des gens de la rue et des mères en difficultés. En communauté, nous ne manquons pas de bien marquer les fêtes car une ambiance conviviale contribue aussi à créer un climat fraternel.

Dans un monde où le grand âge, la faiblesse, sont souvent dévalorisés, nous voulons donner un témoignage d’espérance. Les sœurs malades et plus fatiguées, sont bien soignées par nos deux sœurs infirmières et entourées de l’affection de toute la communauté. Jusqu’au dernier passage, elles sont accompagnées avec beaucoup de délicatesse .

La Parole de Dieu nous dit : « Gardons indéfectible la confession de l’espérance, car Celui qui a promis est fidèle, et faisons attention les uns aux autres pour nous stimuler dans la charité et les bonnes œuvres.» (He 10, 23-24) Oui, la Parole de Dieu entendue, méditée, partagée et priée chaque jour nous stimule et nous donne un regard bienveillant  qui peut poser question à d’autres. C’est ainsi qu’un dimanche, à la sortie de la messe, un jeune homme de 18 ans nous annonce sa visite pour le jeudi suivant. A l’heure fixée, il s’est présenté et ensemble, autour d’un bon goûter, nous avons échangé simplement ce que nous vivons et lui-même nous a dit ses projets d’avenir . Ce fut un merveilleux temps d’échange et de convivialité. Il nous a promis de revenir ! Nous portons ce jeune dans notre prière tout comme tous les autres jeunes que nous croisons dans le village.

Cressier est un village où la vigne est généreuse, le foyer Jeanne-Antide est au pied du coteau, dans une merveilleuse nature. Nous sommes bien insérées dans la vie villageoise et paroissiale et ne manquons pas de participer, dans la mesure du possible, aux différentes activités organisées à chaque période de l’année. En paroisse, une sœur fait partie de l’aumônerie œcuménique du home pour personnes âgées et participe activement aux messes et cultes organisés chaque semaine pour les résidents. Une autre va visiter des personnes âgées et leur porte la communion. Une autre sœur assume chaque jeudi un bénévolat à l’Espace des Solidarités, en ville de Neuchâtel à quelques kilomètres de Cressier. Nous sommes accueillantes aux personnes qui viennent  nous rendre visite et partageons souvent notre repas avec familles de sœurs et amis.

Cressier, Le Landeron, deux paroisses, mais un seul prêtre qui assume aussi une fois par semaine la messe au foyer Jeanne-Antide. Les autres jours, d’autres prêtres, amis du foyer viennent fidèlement partager l’Eucharistie et plusieurs personnes du village se joignent à nous. Cette nourriture spirituelle nous aide à vivre un quotidien pas toujours facile  à cause de la fatigue due à l’âge.

Oui, veillons les unes sur les autres et gardons au cœur joie et espérance. La vie communautaire est riche et nous sommes conscientes d’être des privilégiées. A Dieu toute la gloire !

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         Sr Paule-Thérèse Noirjean  sdc

Partout | dans le monde

passpartDécouvrez la revue des Sœurs de la Charité de sainte Jeanne-Antide Thouret : une fenêtre sur la Congrégation, l’Eglise, le monde.

Si vous désirez connaître la revue et recevoir un numéro en hommage, vous pouvez envoyer votre demande à cette adresse e-mail :
m.jacqueline@suoredellacarita.org

www.partoutdanslemonde.it

Publications

filo1

Cette rubrique présente les livres principaux qui regardent l'histoire de la Congrégation, la vie de Sainte Jeanne Antide et les Saintes. Et Cahiers spirituels, DVDs, ...libri



leggi

Renseignements utiles
 Links
filo3
 Contacts
filo3
 Aire Réservée
filo3
 Recherche et aire réservée
filo3
 Inscription au Newsletter
filo3
Suivre la Direct
filo3