joomla templates

Mardi, 13 Mai 2014 22:55

Rendez-nous nos filles

« Bring back our girls » 

Il y a  un mois maintenant que plus de 200 étudiantes ont été enlevées, au Nigeria, le 14 Avril dernier et 11 autres jeunes ont été séquestrées,  toujours entre 12 et 15 ans.

L'enlèvement est l’œuvre de terroristes islamistes du groupe Boko Haram, qui après avoir revendiqué l'acte odieux, a annoncé que ces filles seraient vendues comme esclaves dans d’autres pays africains ou données en mariage à ces mêmes terroristes.

Devant de tels actes de " terrorisme odieux, source de dommages incalculables "comme l’a dit le Père Frédérico Lombardi, directeur de la Salle de Presse Vaticane, nous ne pouvons pas rester silencieux et nous nous unissons au chœur "mondial" de protestation et de condamnation, en criant aussi "bring back our girls", c'est-à-dire:  rendez-nous nos filles!

Et nous Amis de Jeanne-Antide, nous pouvons le faire avec la prière que nous adressons à Dieu pour que ces filles puissent revenir bientôt dans leurs familles affligées.

Ce geste vraiment cruel rappelle la mémoire de la traite des esclaves exercée dans les siècles passés et qui a provoqué tant de souffrances. L'enlèvement montre en outre le peu de considération que ce groupe islamiste a de la femme et de sa dignité: elle est opprimée, objet de commerce, vendue comme objet sexuel! On pensait que l'esclavagisme était un phénomène désormais mort et enterré, relégué à la "Cabane de l’oncle Tom": au contraire, dans les pays islamistes, il est en train de redevenir une atroce réalité.

Comme Amis de Jeanne-Antide, nous nous sentons particulièrement proches de toutes les mamans et de tous les papas de ces filles qui vivent des  moments de grande angoisse et de douleur indicible. Leur douleur est encore plus forte parce qu'ils savent malheureusement que, de la part de ces terroristes, ils ne peuvent pas s'attendre à des actes de pitié.

C’est très  grave qu'il y ait encore aujourd'hui des personnes qui veuillent nier le respect pour la vie et la dignité de la personne, surtout des plus innocents et des plus vulnérables. Il est cruel et inhumain de traiter ces jeunes comme des  marchandises à exhiber et à vendre, en leur infligeant des souffrances physiques et spirituelles et des humiliations incroyables.

Il est impensable qu'il y ait encore aujourd'hui des personnes qui considèrent que la femme est un être inférieur sans  droit, surtout  celui de l'instruction, fondamental pour émerger et sauver une vie de privations et de pauvreté. Ces fanatiques terroristes voient l'école, lieu d'éducation et de croissance comme une menace à leur fondamentalisme religieux et idéologique, qui est à la base malheureusement de tant de foyers de guerre et de violence dans le monde.

À nous tous, il est demandé un engagement continu et infatigable pour contrarier toujours n’importe quelle négation de la liberté et pour défendre le respect de la personne humaine.           Gabriele Rossi

Partout | dans le monde

passpartDécouvrez la revue des Sœurs de la Charité de sainte Jeanne-Antide Thouret : une fenêtre sur la Congrégation, l’Eglise, le monde.

Si vous désirez connaître la revue et recevoir un numéro en hommage, vous pouvez envoyer votre demande à cette adresse e-mail :
m.jacqueline@suoredellacarita.org

www.partoutdanslemonde.it

Publications

filo1

Cette rubrique présente les livres principaux qui regardent l'histoire de la Congrégation, la vie de Sainte Jeanne Antide et les Saintes. Et Cahiers spirituels, DVDs, ...libri



leggi

Renseignements utiles
 Links
filo3
 Contacts
filo3
 Aire Réservée
filo3
 Recherche et aire réservée
filo3
 Inscription au Newsletter
filo3
Suivre la Direct
filo3