joomla templates

Vendredi, 23 Janvier 2015 18:30

Le départ des soeurs de Pontarlier

P2

Le mois de Décembre fut un mois d’effervescence à l’hôpital de Pontarlier (dans le département du Doubs, en France) :

en effet l’annonce de la fermeture prochaine de la Communauté par la Congrégation  provoqua émoi et réactions.

Les trois dernières sœurs : sr Marthe, sr Yvonne et sr Marie-Madeleine quittent leur lieu communautaire pour rejoindre une communauté de sœurs en Maison de Retraite, à Besançon St-Ferjeux.

La dernière communauté religieuse quitte la région du Haut-Doubs Forestier… Plus aucune présence   de Vie Religieuse dans une région où, bien entendu comme ailleurs, les Prêtres sont en nombre décroissant.

Mais au-delà de la question que pose ce départ, regardons plutôt le rôle que cette communauté, cette Congrégation a joué au fil des années… et des siècles, puisque la présence des sœurs – hospitalières, devenues Sœurs de la Charité en 2000 – marque son empreinte depuis plus de 300 ans.

312 ans durant lesquels des sœurs ont donné toute leur vie pour les malades ; une vie, un service fondés sur le Christ : « la Charité du Christ nous presse »

Après avoir été au cours des siècles, les chevilles ouvrières de l’hôpital en assurant tous les services : soins des malades – administration – cuisine – orphelinat – pharmacie – chapelle … les sœurs tenaient depuis quelques années un rôle très discret mais ô combien important. Elles assuraient :

-          L’accueil des familles à la chambre mortuaire

-          Les liturgies quotidiennes et dominicales à la chapelle

-          L’entretien de cette chapelle

-          La présence dans l’équipe d’aumônerie et auprès des malades,

-          la  préparation aux sacrements

-          la mission de la prière quotidienne pour les malades et pour le monde

Elles savaient accueillir dans leur communauté où chacun pouvait passer, s’arrêter, parler, boire un café ou partager un repas.

Voilà leur manière de vivre au quotidien : « ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait » Mt 25

Pourquoi partir ?  Sans attendre  d’arriver au bout de leurs forces, mieux  vaut passer les relais à des chrétiens laïcs qui vont assurer certains services que tenaient les sœurs : c’est cela aussi l’Eglise et l’évangélisation.

Quant aux Sœurs, leur mission des Sœurs continue : avec la prière pour le monde en général et les vocations en particulier, avec  le témoignage que Dieu appelle encore aujourd’hui à son service et au service des nouveaux pauvres, ou des appauvris de nos sociétés, et en rendant des services  communautaires adaptés à leur âge. 

Il est toujours difficile de fermer une communauté, de laisser des amis, une mission mais comme le prêtre le rappelait dans son homélie « L’OBEISSANCE REND LIBRE ».  Les Sœurs ont su en témoigner devant les chrétiens interpelés par ce départ et cette affirmation.

                                                                                                                                             Sr Louisette Duriaux, sdc

Partout | dans le monde

passpartDécouvrez la revue des Sœurs de la Charité de sainte Jeanne-Antide Thouret : une fenêtre sur la Congrégation, l’Eglise, le monde.

Si vous désirez connaître la revue et recevoir un numéro en hommage, vous pouvez envoyer votre demande à cette adresse e-mail :
m.jacqueline@suoredellacarita.org

www.partoutdanslemonde.it

Publications

filo1

Cette rubrique présente les livres principaux qui regardent l'histoire de la Congrégation, la vie de Sainte Jeanne Antide et les Saintes. Et Cahiers spirituels, DVDs, ...libri



leggi

Renseignements utiles
 Links
filo3
 Contacts
filo3
 Aire Réservée
filo3
 Recherche et aire réservée
filo3
 Inscription au Newsletter
filo3
Suivre la Direct
filo3