joomla templates

Lundi, 20 Avril 2015 12:26

ETHIOPIE: Couleurs de la Charité

Voici quelques brèves informations sur notre mission qui s’est désormais élargie et qui comprend deux lieux de vie : celui principal de Shire, dans le Tigray et celui à peine organisé à Addis-Abeba à deux jours de voyage en auto. La nouveauté la plus précieuse de cette année, c’est la présence de Sr Lemlem et de Sr Mana, les deux premières sœurs éthiopiennes, qui nous permettent, grâce à leur connaissance, leur langue et leurs amis, d’avoir un regard un peu plus large sur la situation du monde que nous nous efforçons de servir. Et… que de choses sommes-nous en train d’apprendre : oui, car maintenant les gens se sentent libres de parler avec les deux jeunes sœurs, on se confie à elles, on partage avec elles et… que de situations de peines et de joies sommes-nous en train de découvrir pour la première fois ! 

Alors voici le premier service que nous avons pu mettre en route à Shire grâce aux deux sœurs : un service aux jeunes filles qui vivent avec leur famille et parfois sans la famille dans des zones plus isolées et arides aux confins avec l’Erythrée. Pour rejoindre l’école, elles doivent parcourir des sentiers escarpés de montagne parfois vraiment difficiles à parcourir pendant deux – trois heures, peut-être même après avoir déjà marché pendant d’autres heures pour aller chercher l’eau et la rapporter aux mamans et aux petites sœurs à la maison… Pour étudier, elles se contentent des peu d’heures de lumière du soleil qui leur restent après les longues marches et le travail à la maison ; à peine ont-elles une journée libre, qu’elles aident la famille, vont dans les prés avec les troupeaux… en somme elles vivent une vie simple mais très chargée. Pour ne pas considérer le risque de vivre aux confins avec l’Erythrée, c’est une nation parmi les plus mystérieuses de notre temps ! maintenant neuf d’entre elles vivent avec nous ici à Shire, à quelques minutes de route de l’école, elles étudient des après-midi entiers et avec les enseignants qui les aident, elles préparent la nourriture en collaboration avec les sœurs et découvrent de nouveaux plats, de nouveaux aliments… elles commencent à découvrir qu’existent beaucoup de situations nouvelles et différentes. 

Sr Lemlem s’occupe d’elles directement car elle parle la même langue (sahoigna) : elle les aide à grandir en tout et surtout elle les aide à s’ouvrir, à se confier, à se confronter… à découvrir qu’il existe un monde au-delà de leur village, un monde avec ses beautés et ses risques… un monde qui est don et grâce. Depuis que nous avons ouvert ce service, les demandes de jeunes qui voudraient venir étudier chez nous sont devenues nombreuses… Nos bras et nos cœurs sont largement ouverts, mais nos espaces et nos finances maintenant ne nous permettent pas d’ouvrir les portes à toutes… nous les confions à la bonté de Dieu, afin que ce soit lui seul à ouvrir les chemins jutes et les justes projets. 

Les jeunes avec Sr Lemlem, Sr Sheema, le vicaire et trois amies bénévoles.

Au cours de ce temps de Pâques, avec Sr Lemlem nous irons visiter les paroisses les plus lointaines et perdues du diocèse, où les fidèles sont dispersés sur les montagnes rocheuses : notre désir est de rencontrer quelques-unes de ces jeunes… nous ne savons pas bien ce qu’elles attendent de nous, mais dès maintenant nous les confions au Seigneur afin que ce soit à Lui de guider nos actions et de nous suggérer les paroles à dire.

Nous éprouvons de la joie et le désir de leur porter un vent de nouveauté, mais surtout la beauté d’un Dieu qui aime infiniment et qui peut transformer nos vies.

Nous souhaitons rencontrer les familles de ces nombreuses jeunes qui ont abandonné la terre éthiopienne pour fuir vers d’autres mondes qui leur semblent paradisiaques et riches... presque un rêve, pour trouver fortune, ou au moins un travail qui puisse aider leur famille, mais qui ensuite, tombés dans les filets des organisations criminelles, ont réduit leur famille à la misère pour avoir l’argent suffisant pour sortir de leurs prisons illégales… et peut-être reprendre le chemin vers la chance ou… dans beaucoup de cas finir dans la Méditerranée… pour toujours. Ces paroles et ces actions, le Seigneur nous les suggèrera pour apporter réconfort à ces frères qui souffrent à cause de la fuite de leurs fils, de leurs frères, de leurs amis ? 

Tandis que j’écris, je reçois la nouvelle de la mort d’un de nos petits de l’asile : 4 ans. Il vivait avec sa maman et un petit frère : une famille accompagnée et soutenue par notre mission d’abord avec le programme d’aide aux enfants mal nourris et ensuite avec l’école gratuite pour les deux enfants. Nous ne savons pas la raison de sa mort, mais avons la certitude qu’une fois encore le Seigneur nous demande de marcher aux côtés de cette maman aux prises avec la douleur et de la soutenir avec toute la tendresse et l’affection dont elle a besoin.

… Tant de nos frères sont en train de s’associer au mystère de la Passion et de la mort de notre Seigneur ! A leurs côtés, nous voulons nous aussi vivre la grâce de diriger nos pas vers le Calvaire et leur faire sentir que le poids de la Croix qu’ils sont en train de porter a déjà été porté avec amour et pour l’amour par Jésus. Avec eux, nous essayons de marcher vers la Pâque, pour trouver le sens de toute chose et de toute souffrance.

Que de frères sont aussi signes d’espérance et de résurrection ! Un signe magnifique de sensibilisation pour louer et remercier ensemble le Seigneur : pour la première fois cette année, quelques familles, en voyant le service de la mission et l’aide offerte à tant d’enfants, se sont réunies et ont décidé de nous aider à soutenir les enfants les plus en difficulté en leur offrant ce dont ils avaient besoin à l’école (cahiers, livres… papeterie diverse, uniforme de l’école). La solidarité, un sentiment très fort et enraciné dans la culture éthiopienne, a pris les couleurs de la charité et, nous espérons qu’il pourra continuer à grandir.

Sr Costanza, Sr Angelica, Sr Sheema, Sr Lemlem, Sr Mana et  Sr M. Luisa

Addis-Abeba - Shire, 31.03.2015

Partout | dans le monde

passpartDécouvrez la revue des Sœurs de la Charité de sainte Jeanne-Antide Thouret : une fenêtre sur la Congrégation, l’Eglise, le monde.

Si vous désirez connaître la revue et recevoir un numéro en hommage, vous pouvez envoyer votre demande à cette adresse e-mail :
m.jacqueline@suoredellacarita.org

www.partoutdanslemonde.it

Publications

filo1

Cette rubrique présente les livres principaux qui regardent l'histoire de la Congrégation, la vie de Sainte Jeanne Antide et les Saintes. Et Cahiers spirituels, DVDs, ...libri



leggi

Renseignements utiles
 Links
filo3
 Contacts
filo3
 Aire Réservée
filo3
 Recherche et aire réservée
filo3
 Inscription au Newsletter
filo3
Suivre la Direct
filo3